Santé & Psycho

Le principe de la cétose

régime cétogène

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler en premier lieu de ce qu’est le régime Cétogène (aussi appelé Keto) et le principe de la cétose, de ce que vous pouvez manger avec un régime céto. Dans la seconde partie, je discuterai des avantages attendus si vous vous mettez au régime kéto et les risques qui peuvent survenir pendant ce régime cétogène. Alors, allons-y…

Principes de base du régime cétogène

Le régime cétogène est un régime très faible en glucides, modéré en protéines et riche en graisses. Lorsque vous vous mettez au régime céto, votre corps se transforme en brûleur de graisses. En effet, la réduction des glucides dans votre alimentation met votre corps dans un état métabolique appelé cétose. Le principe de la cétose permet à votre corps de passer du glucose à la graisse comme principale source d’énergie.

Autrement dit, notre corps passe à l’utilisation des réserves de graisse dans notre corps pour produire de l’énergie. Lorsque vous réduisez votre apport en glucides à moins de 50 grammes par jour, le foie commence à produire et à libérer des molécules appelées cétones. Ces cétones sont ensuite utilisées pour décomposer les graisses, brûler les calories et générer de l’énergie en l’absence de glucose.

Pourquoi suivre un régime Cétogène ?

Pour ma part, ma santé et mon poids étaient les raisons déclencheurs. Est-ce raisonnable de suivre un régime qui ne fonctionne pas ? Pourquoi devrais-je me priver de tout ? Aucun de nous ne veut passer sa vie à penser sans cesse au prochain repas et à compter les calories, c’est épuisant. À long terme, suivre un régime devient un fardeau plutôt qu’un outil pour nous aider à être en meilleure santé.

Lorsque je faisais mon régime, j’ai perdu de vue les choses qui sont importantes pour mon corps et pour ma santé. Mon existence ne tournait qu’autour du régime. Mon régime a fini par dicter comment vivre ma vie. Cela devenait insoutenable, impossible à suivre et qui plus est, ne fonctionne pas… à long terme. Il fallait que je trouve vite une solution ; un moyen de manger pour bien vivre et non l’inverse. Alors j’ai choisi le régime cétogène.

A quoi ressemble mon régime cétogène ?

Mon approche du régime cétogène est très simple ; adopter un mode de vie sain et consommer de vrais aliments pauvres en glucides. Aussi, j’évite tout ce qui est céréales, sucre, pommes de terre, légumineuses et huiles malsaines. Les édulcorants artificiels, les conservateurs et autres additifs sont également bannis de mon régime.

À la place, je fais en sorte de garder une alimentation simple et de me concentrer sur des aliments entiers : œufs, viande, produits laitiers riches en matières grasses, poissons et fruits de mer, légumes (non féculent), graines, noix, fruits à faible teneur en sucre. En matière de boissons, je privilégie le thé, le café, l’eau plate et pétillante, l’eau citronnée et j’évite surtout les boissons sucrées. Pour la cuisson et l’assaisonnement, j’utilise des graisses thermostables (saindoux, beurre, ghee, crème, l’huile de coco) et des huiles végétales (huile d’olive, huile d’avocat).

D’accord, à voir de plus près, vous vous dites qu’il y a beaucoup de restrictions ; pas de pain, pas de pâtes, pas de riz, pas de pâtisserie, pas de pommes de terre, pas de fruits sucrés et encore moins de légumineuses, mais, au lieu de regarder les aliments que je ne pouvais pas manger, je me fixe surtout sur les nourritures que je pouvais manger.

Avantages et bienfaits du régime Kéto

régimé kétoLa perte de poids est la principale raison qui pousse les gens à suivre un régime cétogène. Je sais ce que vous pensez probablement… Comment peut-on perdre du poids en mangeant des aliments riches en graisses ?

Sachez que lorsqu’on mange des aliments riches en matières grasses et faibles en glucides, cela induit à la satiété, limitant ainsi les fringales. Du coup, je contrôle mieux mon appétit. Avant, mon réveil tous les matins était dicté par ma faim. Je me réveillais soit avec une faim insatiable, soit une sensation de boule au ventre par une envie irrationnelle de manger.

Mais depuis que je me suis mis au régime cétogène, je prépare mon petit déjeuner tranquille sans me sentir vorace, prête à sauter sur la première cuillerée. Difficile à croire, pourtant c’est la première fois que je me sens en bonne relation avec la nourriture et les graisses. Plus je mange des aliments nutritifs, moins j’avais faim. Ce qui m’a aidé à perdre du poids.

La bonne nouvelle est que j’ai perdu de la graisse corporelle et en même temps améliorer mon taux de cholestérol. Très essentiel pour abaisser la pression artérielle, qui est directement liée à une diminution du risque de maladies cardiovasculaires.

Ce n’est pas tout, mon corps a su préserver les tissus musculaires. Les amas de graisses et de cellulites sur mes hanches, mes cuisses et mes bras ont littéralement disparu. Du coup, il m’est plus facile de sculpter mon corps avec des exercices simples et sans effort.

Depuis que j’ai suivi ce régime faible en glucides, j’ai perdu lentement, mais régulièrement du poids. De plus, mon taux de glycémie s’est également stabilisé. En effet, le régime à faible teneur en glucides a un impact positif sur la glycémie notamment chez les prédiabétiques et les personnes obèses atteintes de diabète, car il diminue les niveaux d’insuline.

Quels sont les risques du régime cétogène ?

Contrairement à d’autres approches diététiques, une fois que vous avez suivi à la lettre les principes de base du régime cétogène, vous pouvez au début ressentir des symptômes appelés « grippe faible en glucides ». Il est crucial pour les nouveaux adeptes du régime cétogène de connaître ce qu’est la « grippe céto ».

Durant cette phase de grippe cétogène, pouvez ressentir des maux de tête, des nausées, de la fatigue, une faiblesse musculaire, des palpitations cardiaques, des crampes et même de la mauvaise haleine. J’ai moi-même été victime de grippe kéto. C’était tellement mauvais que mon énergie était au plus bas. Au fait, cet état physique passager survient lorsque votre corps est en manque de glucides. Il s’avère que j’étais déficient en magnésium, potassium et sodium.

Un moyen facile pour lutter contre la « grippe céto » consiste à inclure des aliments riches en électrolytes dans votre alimentation. Je fais un régime pauvre en glucides depuis plus d’un an et je me suis toujours assuré d’inclure des aliments riches en ces minéraux dans mon alimentation. Une fois que vous aurez traversé cette phase et que votre corps s’adapte à la céto, vous vous sentirez bien et plein d’énergie.

 

Leave a Comment