Santé & Psycho

Mon choix pour des protections intimes plus respectueuses de mon corps

Les protections intimes sont de précieux compagnons pour la femme. Ils doivent s’adapter aux besoins et principes de chacune. Malheureusement, les matières et les formes disponibles varient énormément. J’ai donc fait pour vous un petit récapitulatif. J’ai aussi testé les produits de la marque en ligne Gina.

Les différents types de protections intimes de Gina

Selon la méthode d’utilisation, on peut les classer en deux catégories : les protections externes et les protections internes.

Les protections externes

Il y a d’abord la serviette hygiénique jetable. Elle est placée dans le sous-vêtement en étroit contact avec le vagin. Elle absorbe ainsi le sang menstruel ou toute autre sécrétion vaginale. Elle est à usage unique tandis que la forme lavable est utilisable pendant plusieurs années.

Le protège-lingerie lavable ou jetable a un plus petit format et une faible capacité d’absorption. Il est préconisé pour le quotidien ou pour de faibles flux sanguins. Quant à la culotte menstruelle, elle est le résultat de la fusion d’un slip classique et d’une serviette hygiénique. La couche absorbante est directement cousue au fond de la culotte.

Les protections internes

Elles sont installées au fond du vagin pour recueillir le sang. Le liquide ne peut donc plus s’écouler vers l’extérieur. En premier lieu, il y a le tampon qui a la forme d’un petit bâtonnet. Souvent fabriqué avec du coton et de la viscose, il est inséré dans le vagin pour absorber le liquide. Il peut être vendu avec ou sans applicateur.

Ensuite, on a la coupe menstruelle. C’est un dispositif souple prévu pour être en contact direct avec le col de l’utérus. Ainsi, il recueille facilement le sang qui sera évacué. On a aussi les éponges menstruelles naturelles ou synthétiques. L’application est le même que celui du tampon. Pour les réutiliser, il suffit de les essorer et de les nettoyer. Ce sont des alternatives aux tampons pour les femmes sensibles aux chocs toxiques.

Pourquoi choisir les protections intimes Gina ?

La plupart des fabricants n’offrent pas des protections adaptées à nos corps. Toutes les femmes n’ont pas la même morphologie ou les mêmes besoins. Par conséquent, des protections standards ne conviennent pas. En outre, les matières couramment utilisées agressent la flore vaginale et sont nocives pour la santé.

Mon test Gina a commencé avec un questionnaire en ligne sur mes habitudes et mes préférences. J’ai alors reçu un pack de protections dans un emballage simple et élégant. Il était constitué de kits pour le jour, pour la nuit et de protège-slips. Ce que j’ai surtout adoré était leur transparence sur les matières utilisées. En gros, pas de plastique ou de produits chimiques toxiques pour la santé. Il n’y a que du coton bio sans parfum et sans pesticides.

De plus, un abonnement aux tampons et serviettes bio est disponible pour recevoir le même pack tous les deux mois. J’ai été surprise par leur site et son interactivité. Tout est fait pour supprimer les tabous sur les règles. Des conseils, des articles et des astuces à propos de l’hygiène intime sont régulièrement fournis. Un kit de premières règles est même disponible.

Cette marque permet d’avoir un autre aperçu des périodes menstruelles. Ainsi, cette période ne rime plus avec une succession de journées et de nuits pleines de stress ou d’inconfort. Gina mise plutôt sur des protections respectueuses de l’environnement et du corps de toutes les femmes.

Laisser un commentaire