Mode & Beauté

Vêtements recyclés : la mode éco-responsable

vêtements recyclés

Les concepts écologiques et les tendances du design durable gagnent du terrain dans l’industrie de la mode. Mais la question qui se pose est : cette écoconception est-elle considérée comme une autre tendance ou s’agit-il réellement d’une prise de conscience ? Le concept écologique peut-il vraiment apporter des changements palpables dans le comportement des consommateurs conventionnels du marché de la mode ? Au sein de cet article je vous partage mon point de vue.

Pourquoi choisir des vêtements bio et recyclés ?

Il est important de savoir que l’industrie textile est l’un des plus gros contributeurs de polluants au monde. En 2015, elle consomme 79 milliards de mètres cubes d’eau, 1,7 milliard de tonnes d’émissions de CO2 et 92 millions de tonnes de déchets. De plus, sans changement de pratiques, ces chiffres vont doubler d’ici 2030.

Par ailleurs, environ 15 % du tissu utilisé par l’industrie de l’habillement et de la mode sont gaspillés à cause de la surproduction et de la découpe. D’autre part, les consommateurs aussi sont responsables des déchets de vêtements, car ils ont tendance à jeter de vieux accoutrements et de vieilles chaussures au lieu de les recycler. Pourtant, près de 95 % de ces vêtements peuvent encore être recyclés.

Le concept des vêtements écologiques et éthiques dans l’industrie de la mode

La nouvelle génération de consommateurs est mieux informée et plus soucieuse de l’environnement. Ce sont ces nouveaux consommateurs qui obligent à repenser et à reformer l’ensemble du système textile. Aujourd’hui, la mode écologique fait partie de la philosophie intégrante du design et de la tendance pour l’industrie de la mode en pleine croissance. Toutes ces initiatives particulières ont ainsi entraîné un changement visible puisque l’industrie mondiale du textile et de l’habillement accorde plus d’attention à l’environnement qu’il y a dix ans.

Le recyclage : une des initiatives prises par l’industrie du textile

Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises de vêtements sont engagées dans la durabilité sociale et environnementale en proposant des vêtements, accessoires et même des maillots de bain recyclés. Une grande quantité des vêtements indésirables est désormais recyclée et exportée pour ensuite être réutilisée. Aussi, l’une des options pour s’habiller de manière durable et éthique est de donner plus d’utilité à un vêtement que quelqu’un d’autre a jeté.

Mais, leur engagement ne s’arrête pas là. La mode éthique et responsable prend en considération deux grands points :

  • Les droits humains des travailleurs derrière les vêtements et les étiquettes
  • L’impact de l’environnement dû à la pollution croissante causée par l’industrie mondiale de la mode.

Aussi, pour qu’un vêtement soit considéré comme écologique, l’industrie vise à respecter l’environnement et le droit en tant qu’humain. Heureusement, de plus en plus d’industries du textile créent des marques de vêtements qui représentent un modèle économique respectueux de l’environnement et durable.

Les critères pour qu’un vêtement soit considéré comme écologique

Les vêtements écologiques doivent être fabriqués à partir de fibres naturelles respectueuses de l’environnement, sans pesticides, sans OGM, à faibles colorants (ou qui utilisent des colorants naturels à base de plantes), des vêtements axés sur le recyclage et/ou la réduction de l’eau et des déchets. Les tissus doivent être exempts de toxines et de produits chimiques qui peuvent être en contact direct de la peau.

Les tissus écologiques sont plus sains pour la peau et la planète, ils ne provoquent pas d’allergies, ils ne piquent pas et ne rendent pas les personnes à peau plus sensible mal à l’aise. Mais encore, il ne suffit pas que le tissu soit de production biologique, mais une étiquette doit aussi confirmer qu’elle a été traitée de manière humaine et écologique.

 

Leave a Comment